L’Etable primée pour la qualité de son accueil

18 Sep L’Etable primée pour la qualité de son accueil

L’Etable primée pour la qualité de son accueil

Le prix Rising Star vient récompenser un couple de Français qui a repris l’établissement en 2015.

Ce fut une belle surprise!
Nous l’avons reçue comme une vraie reconnaissance ans un métier où nous sommes novices.» Pascale Butruille et son mari Sébas tien sont propriétaires de l’hôtel L’Etable aux Crosets. Leur «surprise »? Le prix Rising Star remis par Suisse Tourisme et récompensant l’établissement ayant fait le plus de progrès dans le
domaine de l’hospitalité. 
Le couple de Français est arrivé aux Crosets en 2015. «Nous
étions décidés à changer de vie. On cherchait un point de
chute, avec une priorité pour l’étranger mais sans forcément
penser à la Suisse», avoue Pascale Butruille. La lecture d’une
annonce dans une agence immobilière d’Annecy a scellé leur destin.

Proche du client «L’Etable collait parfaitement à ce que l’on cherchait pour une première expérience: une taille raisonnable (17 chambres) et une qualité de prestations dans la région.» Ces amoureux de la montagne, qui multiplient les randonnées avec leur chien Glen, s’y sont rapidement sentis à l’aise.
Avec donc une attention particulière pour l’accueil: «Mon mari et moi gérons les réservations des clients, leur arrivée et nous leur conseillons des balades et activités à faire aux alentours. Il faut dire qu’il n’y a pas physiquement d’office du tourisme aux Crosets», relève la patronne.
Le digital omniprésent Cette dernière a-t-elle l’impression que la Suisse peine à accueillir correctement ses visiteurs?
«Je n’ai pas été particulièrement choquée en arrivant. Je peux cependant comprendre que le tourisme actuel, fondé sur le digital et les courts séjours, puisse effrayer des établissements historiques qui ne se sont pas développés avec ce modèle économique. 

Aujourd’hui, la présence sur les réseaux sociaux et les plateformes de réservation en ligne est déterminante.»
Même son de cloche pour Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme: «Les études que nous menons prouvent que l’hospitalité ne fait pas défaut dans notre pays. Elles attestent aussi que ce sont les  touristes suisses qui sont les plus sévères sur le sujet.»
Elle partage tout de même le point de vue de Pascale Butruille:
«L’arrivée du concept Airbnb a clairement modifié les standards d’accueil. Désormais, le client est encore plus exigeant et veut un traitement personnalisé et immédiat.» La porte-parole de Suisse Tourisme reprend: «Dans notre pays, nous ne pouvons pas compter sur un tourisme de masse ou sur des prix particulièrement avantageux. Nous devons donc nous distinguer par la qualité de nos prestations.»

“Je peux comprendre que le tourisme actuel, fondé sur le digital et les courts séjours, puisse effrayer des établissements historiques.”

 

PASCALE BUTRUILLE : PROPRIÉTAIRE DE L’ÉTABLE
 

Une récompense fondée sur le progrès 

Le prix Rising Star, remis pour la première fois le 17 avril dernier par Suisse Tourisme, récompense l’établissement qui a fait les plus grands progrès en matière d’hospitalité.
Le lauréat devait être apparu au moins deux fois dans le top 100 des hôtels les plus accueillants, classement établi sur les remarques laissées par les hôtes sur plus de 250 plateformes d’évaluation en ligne entre 2015 et 2018.

 

PAR JUSTIN.GREPT@LENOUVELLISTE.CH
No Comments

Post A Comment